Reconversion professionnelle : les questions à se poser avant de se lancer

Changer de métier n’est pas une mince affaire. Vouloir un changement significatif dans sa vie professionnelle signifie en effet viser quelque chose de mieux qu’auparavant. La personne qui opte pour une reconversion professionnelle n’a pas droit à l’erreur aux risques de voir son niveau de vie se détériorer. Quelles questions se poser avant de se lancer dans un processus de reconversion professionnelle ?

Pourquoi envisager une réorientation professionnelle ?

La réorientation professionnelle est le fait de changer de métier ou de statut professionnel, du statut de salarié au statut d’entrepreneur ou d’auto-entrepreneur par exemple. Nombreuses sont les raisons incitant un individu à une reconversion professionnelle : manque de reconnaissance de l’employeur et non épanouissement dans son travail, licenciement, désir de lancer son propre projet professionnel et d’être son propre patron, souhait de devenir employeur et gérant… Dans tous les cas, la reconversion professionnelle doit répondre positivement à deux choses essentielles à savoir l’épanouissement professionnel et une rentrée d’argent plus importante qu’auparavant.

Mesurer les avantages et limites de son projet professionnel

La reconversion professionnelle requiert une étude sérieuse de la pertinence et de la faisabilité de son nouveau projet professionnel. Il convient alors de considérer plusieurs éléments dans l’analyse préalable à effectuer : le temps de travail, le volume de travail, les rémunérations, place de la vie de famille, les loisirs, l’épanouissement dans l’exercice du travail, la santé, la pérennité du projet, le développement du projet à moyen terme et à long terme, la rentrée d’argent… En clair, il faut que le projet réussisse et qu’il soit plus intéressant que son ancien travail. Cette analyse préalable est également un moyen d’évaluer les avantages et les limites du projet en question. Bien évidemment, les avantages doivent être bien plus marqués que les inconvénients sinon le projet n’est ni profitable, ni viable.

Formations et accompagnements

La reconversion professionnelle consiste à exercer un nouveau métier qui n’a aucun lien avec sa formation académique. Concrètement, il peut être question d’un agent de crédit qui souhaite exercer le métier d’ingénieur informatique. Il peut s’agir d’un professeur de philosophie au lycée qui désire ouvrir une agence de voyage à son compte. Dans des tels cas, les formations en rapport avec le nouveau projet professionnel sont incontournables. Il est aussi judicieux de s’adresser à un coach professionnel. Celui-ci soumettra l’individu voulant se lancer dans la reconversion professionnelle à un bilan de compétences rigoureux et détaillé. Il sera ensuite sont assistant personnel pour la mise en place et le lancement du nouveau projet professionnel.

Comment faire un bilan de compétences et pourquoi ?
Rupture conventionnelle de CDI : Indemnités, délais, procédures