Des conseils pour augmenter sa marge commerciale

marge commerciale

L’entreprise est exposée à beaucoup de difficultés tout au long de son existence. Pour développer dans le temps et pour s’offrir une place agréable sur le marché, tous les aspects de la vie de la boîte doivent être examinés de près. Entre autres, il y a la question de la marge commerciale. Comment l’augmenter ? En quoi il est important d’avoir une marge commerciale optimisée ? Autant de questions que beaucoup de gens, en particulier les dirigeants d’entreprise se posent sur ce sujet.

Focus sur l’importance de la marge commerciale

Avant de se focaliser sur cette importance, il serait plus judicieux de connaître en amont quelques définitions. Parmi celles-ci, il convient par exemple de découvrir la véritable signification de la « marge brute ». Il s’agit entre autres d’un terme qui représente la différence entre le chiffre d’affaires et les coûts totaux de votre prestation. La « marge nette » ou « marge bénéficiaire » est celle qui permet de déterminer la rentabilité réelle de l’entreprise. Son calcul se fait généralement à travers la formule suivante : Marge nette = bénéfice net/chiffres d’affaires x 100. Ensuite, il y a le taux de la marge qui est l’indicateur de la rentabilité des services ou produits proposés par l’entreprise. Il est mesuré de manière globale et se trouve souvent exprimer en pourcentage. Pour calculer cette marge, la formule suivante est à appliquer : marge brute/prix d’achat HT x 100.

Cela dit, ce type de marge est importante dans la mesure où elle permet de déterminer la rentabilité du business de l’entreprise. Par ailleurs, celle-ci peut être décisive dans certaines situations comme les relations avec les banques par exemple. Pour en savoir davantage sur la marge commerciale, rendez-vous directement sur la toile, auprès d’un site web expert en la matière, à l’exemple du pierrecocheteux.com/.

Les techniques à adopter pour augmenter cette marge

La plupart des dirigeants d’entreprise appliquent les méthodes de calcul de marge afin d’évaluer la rentabilité de leur boîte. Maintenant que vous savez déjà comment calculer les marges, vous pouvez activer deux leviers principaux, à savoir la maîtrise du chiffre d’affaires et la réduction des coûts. D’un côté, la maîtrise du chiffre d’affaires vous permet d’avoir la garantie que toutes les prestations ou les marchandises soient bien facturées. Pour cela, il vous est conseillé de mettre en place des procédures de contrôle visant à limiter les erreurs. À noter également que l’utilisation d’un CRM ou Customer Relationship Management et d’un ERP ou Entreprise Resource Planning permet également de faciliter le flux d’information. Cela permet également une meilleure gestion de vos ventes. En ce qui concerne la réduction des coûts, elle consiste notamment à minimiser les dépenses. D’ailleurs, cette stratégie constitue le véritable enjeu de toutes les entreprises en pleine phase de croissance. Certes, l’idée principale consiste à bien analyser les relations avec les fournisseurs.

Un service client performant, le gage d’une marge commerciale optimisée

On n’y pense pas souvent, mais la mise en place d’un service client irréprochable a un réel impact sur la marge de vos activités commerciales. Le but de cette stratégie reste relativement simple, celle d’avoir des réponses instantanées de la part des clients concernant le taux de retour, le taux de réclamation, les demandes de remboursements, etc. C’est ainsi que vous pouvez par la suite savoir qu’un client insatisfait n’est pas forcément un client que vous ne fidélisez pas. Autrement dit, en plus de la réduction des coûts, une équipe efficace, des produits et services de qualité, un service client efficace est également important. Il influe aussi sur les marges de vos activités commerciales. De ce fait, la satisfaction des clients doit avant tout être le premier objectif de l’entreprise afin d’augmenter de manière considérable les marges de toutes les activités en rapport avec sa stratégie commerciale.

 

Comment mettre en place le click and collect ?
Comment choisir son coach professionnel ?