Quelle certification pour devenir coach ?

Le métier de coach attire de nombreux jeunes talents et même des professionnels de tous les secteurs. Même s’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique pour exercer la profession, un coach certifié aura de meilleures chances de réussir dans ce domaine. Quelle formation coaching suivre ?

Pourquoi suivre une formation en coaching ?

Actuellement, on distingue plusieurs types de coachs. Le coach professionnel a pour mission d’accompagner les dirigeants d’entreprise et de les aider à prendre les bonnes décisions. Il peut aussi être amené à prendre sous ses ailes des cadres, le coaching professionnel peut d’ailleurs se dérouler en individuel ou en groupe. En tout cas, la prestation va essentiellement dépendre des besoins et objectifs des coachés. Il existe aussi des coachs de vie ou coachs personnels qui accompagnent les particuliers sur leurs problématiques personnelles. Il peut s’agir de problèmes familiaux, scolaires, relationnels, etc. Le coach sportif quant à lui guide les sportifs à atteindre un objectif : réussir une compétition, perdre du poids, etc.

Si le métier de coach vous séduit, il est conseillé de suivre une formation de coach professionnel certifiant pour apprendre les techniques de base et avoir un bagage solide. Le choix de la branche va cependant dépendre du type de coaching, puisque certaines écoles sont spécialisées dans le coaching personnel, d’autres dans le coaching professionnel. Pour bénéficier d’une étude approfondie, vous pouvez intégrer une grande école juste après le baccalauréat. On peut d’ailleurs classer les centres de formation coaching en deux catégories : les universités et les écoles privées.

La certification est-elle essentielle ?

La formation en coaching professionnel est essentielle pour valider ses acquis et sa capacité à coacher. En fait, la certification vous donnera un coup de pouce si vous envisagez de travailler à l’international. Elle vous donnera toutes les clés pour réussir. La certification est aussi nécessaire pour justifier votre aptitude. La plupart des clients préfèrent d’ailleurs se tourner vers un prestataire certifié, car c’est un gage d’efficacité et de professionnalisme.

On peut trouver deux types de certification : les certificats dispensés en fin de formation par les écoles et les certifications d’associations ou de fédérations. On peut également classer la certification en trois niveaux : l’ACC (Associate Certified Coach), le PCC (Professional certified coach) et le MCC (Master certified coach). La certification ICF est reconnue à l’internationale. Pour l’obtenir, vous devez vous former dans une école accréditée par l’International coach fédération. Il peut s’agir d’une formation basique ou continue.

Attention ! Toutes les formations ne sont pas homologuées ou certifiées par l’État. Il est alors conseillé de suivre une formation auprès d’un organisme accrédité par le Répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP pour bénéficier d’une formation de qualité.

Comment bien choisir son école de formation en coaching ?

D’abord, pour devenir coach professionnel ou personnel, il est fortement recommandé d’intégrer une école de formation certifiée par un établissement agréé ou une association. Ensuite, renseignez-vous sur le cursus. La plupart des écoles proposent une fiche détaillée de leur programme. Vous devez aussi prendre en compte le cycle de formation et vérifier si l’emploi du temps se concorde avec votre disponibilité : formation sur plusieurs jours par semaine, étalée sur une année ou sur plusieurs mois. Vous avez un planning très chargé ? Dans certains cas, il est également possible de suivre des cours à distance. Cela vous permettra de gagner du temps et de vous former à votre rythme.

Il faut aussi porter une attention particulière à la localisation géographique, la réputation et la tarification de l’établissement. En effet, les frais scolaires requièrent un investissement non négligeable. Or, il peut y avoir une différence plus ou moins importante selon les écoles. De ce fait, faire une comparaison avant de vous engager.

Quelles sont les principales différences entre un manager et un manager coach ?
Comment mettre en place le click and collect ?