Le monde de la veille concurrentielle

veille concurrentielle

Le succès d’une entreprise, qu’elle soit commerciale ou non, srepose principalement sur les clients. Généralement, plus les consommateurs augmentent, plus l’entreprise prospère. Malheureusement, l’existence de la concurrence peut nuire à ce développement. Pour se démarquer des autres, il faut donc trouver des stratégies innovantes et efficaces. C’est notamment la raison d’être de la veille concurrentielle. De quoi s’agit-il ? Et comment y parvenir ?

La veille concurrentielle : qu’est-ce que c’est ?

Dans le monde de l’entrepreneuriat, le principe est la liberté de concurrence. Cela signifie que tout le monde est libre de créer son entreprise, et même si son activité coïncide avec celle d’une autre. Seulement, le fait d’avoir des concurrents signifie qu’il y aura plus d’offres, et donc moins de demandes. Si l’entreprise veut continuer à se développer, elle doit impérativement appliquer la veille concurrentielle.

Par définition, la veille concurrentielle concerne l’analyse des autres concurrents. Elle consiste à faire de nombreuses recherches sur leur mode de fonctionnement (concernant la vente, la livraison, les services après-vente, etc.), leurs cibles clientèles et surtout, leur mode de communication et de marketing.

Ces recherches ont pour but de mieux comprendre la situation des concurrents, afin de pouvoir les surpasser. Contrairement aux idées reçues, la veille concurrentielle est loin d’être une pratique illégale. Elle est même conseillée pour assurer le bien-être de l’entreprise, à condition qu’elle soit loyale. Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici.

La veille concurrentielle : pourquoi le faire ?

En mettant en place la veille concurrentielle, vous allez pouvoir améliorer le fonctionnement de votre entreprise.

Tout d’abord, elle vous permet de connaître les qualités ainsi que les failles de vos concurrents. Vous pourrez alors en tirer des leçons par rapport à vos recherches. Vous pourrez d’un côté, vous inspirez de leurs qualités, et de l’autre côté, corriger leurs éventuelles erreurs.

Ensuite, la veille concurrentielle aide à connaître davantage son entreprise. En faisant des études sur vos concurrents, vous découvrirez aussi votre place sur le marché économique. Cela va vous permettre de vous améliorer davantage afin d’atteindre le sommet.

Enfin, il s’agit d’une inspiration au niveau marketing. Vous pourrez puiser de nouvelles idées à travers les stratégies utilisées par vos concurrents, et ceci, dans le but de les dépasser.

La veille concurrentielle : comment le faire ?

Il est primordial de passer par plusieurs étapes pour pouvoir réussir la veille concurrentielle.

Premièrement, vous devez connaître tous vos concurrents, c’est-à-dire, toutes les entreprises qui œuvrent dans le même secteur que vous. N’oubliez jamais une, même si elle n’est pas encore connue. Il se peut que celle-ci se progresse très rapidement, vous mettant ainsi hors de contrôle. D’ailleurs, ces entreprises seront l’objet de votre étude, alors il ne faut jamais les négliger.

Deuxièmement, définissez vos indicateurs, plus précisément les données que vous voulez collecter. Cette étape diffère d’une entreprise à une autre. Elle dépendra surtout de votre activité et du type de clients que vous souhaitez acquérir. Par exemple, si vous êtes une entreprise digitale, vous allez surtout vous focaliser sur la visibilité des concurrents sur le web.

Ceci fait, vous devez passer à l’action. Il existe plusieurs outils de recherche que vous pouvez utiliser. Il y a le SEO, c’est-à-dire la recherche par mot-clé. Il y a aussi le social listening, appelé également la surveillance des médias sociaux. Il consiste à s’informer des échanges et relations entre les concurrents et leurs clients sur les réseaux sociaux. Les sondages et les questionnaires sont aussi d’excellentes méthodes pour se renseigner sur les concurrents.

Enfin, pour terminer, il faut toujours s’informer des nouvelles tendances en matière de marketing. Cela permet de renouveler continuellement sa stratégie pour pouvoir se développer davantage.

Comment externaliser votre force de vente ?
Comment bien choisir entre les logiciels PIM et MDM ?