Confidentialité et coaching professionnel

A un certain  moment de la vie professionnelle, on a tous besoin d’un bon « coaching ». Cet encadrement vise surtout à vous rendre plus autonome, confiant et ainsi de trouver les solutions adéquates face aux problèmes. Un coach professionnel est le plus apte à mener à bien cette mission tout en respectant votre jardin secret.

Le coaching professionnel c’est quoi ?

Avez-vous des problèmes de communication ? Hésitez-vous à vous investir dans ce que vous faites ? Avez-vous besoin de conseils pour mener votre équipe ? Le monde des affaires est un univers sans pitié, en perpétuel changement. Pour aussi être à la page, vous avez donc besoin d’un coach professionnel. Cette personne neutre est présente pour vous orienter, vous montrer, vous encadrer, vous innover et vous empêcher de commettre des erreurs irréparables et fatales pour la team. En étant votre fidèle allié pendant un certain temps, il vous permettra de vous rafraîchir ainsi que vos idées et d’avoir une nouvelle vision sur ce qui vous bloque. Loin de là l’idée de tout faire à votre place !

Les qualités d’un bon coach

Pour remplir toutes ces tâches, un bon coach doit tout d’abord être une personne expérimentée. Effectivement, même après des années d’études, ce sont surtout les expériences qui forgent le caractère. Personne de confiance, elle se doit d’être stricte pour que vous puissiez repousser vos limites. Les chefs d’entreprise, les managers et tous les chefs d’équipes ont tous aussi besoin d’un bon coach. Grâce à la grande capacité d’apprentissage de celui-ci, ces derniers peuvent apprendre à gérer l’ingérable : un vrai coup de pouce pour bondir en avant ! Enfin, cette personne se doit également d’être à l’écoute de son client ; c’est la meilleure manière de bien le coacher.

Confidentialité selon la déontologie du coaching

Parce que le coach professionnel est considéré comme votre partenaire fixe pendant un certain temps, il est tout à fait logique qu’il soit au courant de tout : vie personnelle, professionnelle, problèmes de conflits ou de trésorerie… Parfois même, pour obtenir des effets positifs, il a fallu que vous lui fassiez part d’informations secrètes. Seulement, selon l’éthique et la déontologie du coaching, il n’a pas le droit de divulguer toutes ces informations. D’ailleurs, tenir ceci comme secret figure parmi ses grandes qualités. Dans un contrat pré-établi, des clauses de confidentialité du coach sont mentionnées sur noir sur blanc. Le relationnel est important dans le monde des affaires, donc pour éviter les éventuels problèmes, il faut s’assurer que ces mentions existent bien dans le contrat.

Comment choisir son coach professionnel ?
À qui s’adresse le coaching en entreprise ?