Quelles sont les principales différences entre un manager et un manager coach ?

Par manque d’attention, les chefs et dirigeants d’entreprises commettent souvent l’erreur de confondre les missions du manager-coach à celles d’un manager tout court. Dans ce sens, si vous prévoyez de recruter l’un de ces professionnels, histoire d’améliorer la productivité de vos salariés et par la suite le chiffre d’affaires de votre société, il vous est alors conseillé de prendre le temps de bien faire la distinction entre ces deux concepts.

Le coaching d’affaires : un point qui fait la différence entre manager et le manager-coach

Le coaching d’affaires est l’un des critères importants qui permettent de faire la différence entre un manager-coach et un simple manager. En effet, le manager coach a pour mission d’entraîner les salariés à trouver des solutions efficaces pour améliorer leur productivité au sein d’une entreprise. Les alternatives et le coaching qu’il organise peuvent être fixés à court, à moyen ou à long terme. Par contre, le manager a des missions plus ou moins limitées. En effet, il informe simplement les salariés sur les objectifs à atteindre sans prendre en compte les éléments qui les bloquent. Par ailleurs, la formation professionnelle suivie par un manager n’est pas similaire à celle d’un manager coach. À ce propos, pour en savoir plus sur les différents types de formations disponibles pour devenir l’un de ces professionnels, cliquez ici.

Les rôles d’un manager dans une entreprise

Le manager d’entreprise est un professionnel dont la vocation principale consiste à conduire une équipe formée par de nombreux salariés. Son but est d’atteindre les productivités que vous aviez prédéfinies. Son titre varie selon la poste qu’il occupe dans votre entreprise. Parmi les divers statuts du manager, il est possible de trouver un manager de production, un manager d’équipe ou encore un manager de projet. D’une manière générale, l’expert que vous engagez dans votre société doit trouver des solutions efficaces pour résoudre les problèmes discernés pendant l’exécution des tâches. Il lui appartient également de fixer l’objectif marketing et les stratégies opérationnelles de votre entreprise. Certains managers ne peuvent pas forcément avoir la qualité professionnelle d’un leader. D’autres n’ont pas aussi la capacité de devenir un coach d’affaires. Cela est dû à la différence des modules proposés par les centres de formation pour ces deux métiers.

Les missions d’un coach d’affaires

Contrairement à un manager, le coach d’affaires doit avoir des compétences importantes en coaching de manager. De manière professionnelle, il encourage les collaborateurs à atteindre les objectifs de l’entreprise. Le manager-coach doit aussi sensibiliser l’équipe à avoir une conduite positive durant les heures de travail. Il doit en effet amener chaque salarié à identifier les éléments qui les découragent. Aussi, ce professionnel doit accompagner individuellement le salarié à bien exploiter son savoir-faire, afin de mieux l’impliquer dans son métier. Le coach d’affaires a pour mission alors de renforcer la motivation du salarié pour atteindre les objectifs fixés. C’est la raison pour laquelle la formation et le diplome d’un manager-coach n’ont pas les mêmes valeurs qu’une attestation de manager. En ligne, il est désormais possible de trouver des formations spécialisées pour devenir un manager-coach. Le dirigeant d’entreprise peut alors souscrire le simple manager dans ces programmes de formation pour approfondir son savoir-faire dans le domaine du coaching d’affaires et du management.

Le coaching d’affaires, une aptitude du manager

En plus des compétences nécessaires à ses missions, le manager doit aussi posséder toutes les connaissances du coaching d’affaires. Par contre, sans suivre les modules spécialisés pour la formation de manager-coach, il ne peut pas se considérer comme un coach professionnel. De ce fait, il existe une grande différence entre l’idée de « faire du coaching » qui est le rôle occasionnel d’un manager et l’accomplissement d’un métier spécialisé. Ce dernier consiste en général à devenir un coach à part entière. À l’heure actuelle, les méthodes utilisées par un manager-coach sont de plus en plus pratiques pour résoudre les situations de management qui s’avèrent parfois compliquées. Autrement dit, elles ne se limitent plus au fait d’aider l’épanouissement professionnel des collaborateurs. D’après l’enquête effectuée par un Conseiller en Évolution Professionnelle, plus de 85 % des salariés consultés au sein d’une entreprise affirment clairement que le coaching leur permet d’améliorer ou plus précisément de booster leur productivité, leur motivation, etc. Il s’agit certes d’un outil de management par excellence qu’un manager se doit d’utiliser dans son métier. Par ailleurs, ce dernier a aussi besoin d’être coaché pour maîtriser un management plus souple plutôt qu’un management directif. En outre, la formation professionnelle de coaching lui permet par exemple d’être compréhensif et plus à l’écoute des collaborateurs. À part cela, il est indispensable de former le manager pour développer ces compétences et ces connaissances. Pour toutes ces raisons, un accompagnement individuel par un manager-coach est nécessaire. Cela dit, pour recruter un manager, il vous est conseillé de choisir un manager qui a été coaché.

 

Quelle certification pour devenir coach ?
Comment mettre en place le click and collect ?